CDEN : FO demande la création de tous les postes spécialisés nécessaires, un vrai statut pour les AESH, et l’abandon des PIAL
Publié; le 28 mars 2021, mis à jour le 29 mars 2021 | snudi FO

CDEN* : FO demande la création de tous les postes spécialisés nécessaires, un vrai statut pour les AESH, et  l'abandon des PIAL

Déclaration FNEC-FP-FO86, CDEN de la Vienne, 23 mars 2021


Madame la Préfète, Monsieur le Directeur Académique,

Mesdames et Messieurs les membres du CDEN,

Inclusion, AESH, enseignement et structures spécialisées

Les personnels réunis le 19 mars avec FO veulent vous faire connaître la motion suivante :

« Nous, 32 AESH et enseignants du premier et second degré, réunis avec la FNEC FP-FO 86 à Poitiers ce vendredi 19 mars, avons pris connaissance de l’appel intersyndical national FNEC FP-FO, FSU, CGT Education, Sud Education, SNALC et SNCL à la grève le 8 avril.

Nous exigeons :

  • Un vrai statut de fonctionnaire, un vrai salaire pour les AESH et les AED

  • L’abandon immédiat des PIAL, outil de dislocation de l’enseignement spécialisé et de mutualisation des moyens

  • La création des postes nécessaires d’enseignants spécialisés et le maintien des structures spécialisées.

Et appelons tous les collègues, enseignants, AESH, AED à se joindre à cette journée de grève et à faire connaître cet appel aux personnels des établissements médico-sociaux.

Nous décidons de demander audience auprès de l’IA-DASEN pour porter les revendications ».

Les moyens dévolus à la prise en charge des élèves en situation de handicap ne correspondent pas aux belles déclarations.

Les AESH, les accompagnants de ces élèves inclus en milieu ordinaire sont rémunérés entre 600€ et 800€ par mois. Ce salaire de misère illustre l'importance réelle que les pouvoirs publics accordent à ces élèves, et reflète le mépris dont il est réellement question. Cette situation dure depuis 2005 : elle doit cesser !

Lors des débats de la loi de 2005 sur le handicap il avait été fixé par les rapporteurs le cap de 2007 afin de définir la formation, et le statut des personnels qui sont devenus les AVS puis aujourd’hui les AESH. Nous sommes en 2021 et mis à part une CDIsation sur le même salaire de misère, RIEN !

Les Ministres divers et variés successifs ont toujours botté en touche sur la question en jurant main sur le cœur leur grand amour pour les enfants handicapés... mais oubliant d'ajouter « pourvu qu'ils ne coûtent pas cher » ! C'est cette logique des économies budgétaires qui a dicté la mise en place des PIAL qui détruit encore un plus plus l’accompagnement de ces élèves, et les conditions de travail toujours plus précaires de ces travailleurs pauvres mais indispensables que sont les AESH.

Dans le même temps, les places nécessaires en structures spécialisées ne sont pas créées et les listes d'attente s'allongent année après année, privant de soins de nombreux enfants et créant des situations explosives sur de plus en plus d'écoles.

Comme si la situation n'était pas déjà assez compliquée, l'ARS (spécialiste en fermeture de lits d'hôpitaux comme nous avons tous pu le constater) programme également la fermeture de nombreuses structures médico-sociales et la suppression de nombreuses places.

« Si ce projet aboutit, 85 % des jeunes concernés risquent de ne plus être pris en charge et bon nombre d’entre eux ne seront tout simplement plus soignés » écrit ainsi l'intersyndicale de la santé à propos des CMPP.

La FNEC-FP-FO dénonce la politique d'affichage mensongère du « tout inclusif » visant à cacher à l'opinion la véritable politique d'économie budgétaire conduite par le trio Blanquer-Véran-Cluzel contre les personnes en situation de handicap du pays, notamment par la fermeture de nombreuses places en établissements médico-sociaux conduisant à la ruine de l'enseignement spécialisé.

Ceci s’inscrit dans une politique globale de déficit de moyens, menée depuis plus de 20 ans par l’État, attentatoire à la prise en charge d'une population nécessitant pourtant la plus grande attention des politiques publiques à tous les niveaux (social, éducatif, médical, professionnel).

FO refuse d'être associé à la destruction du service public et des établissements médico-sociaux menée par le gouvernement, et avec les personnels continuera l'action syndicale permanente et quotidienne contre la suppression des établissements médico-sociaux, et pour obtenir les moyens nécessaires partout, que ce soit dans ces établissements et dans les écoles.

>>> lire la suite dans la déclaration complète en pièce jointe

Fabien Vasselin, représentant des personnels au CDEN pour la FNEC-FP-FO 86


*Qu’est-ce que le CDEN ?

Le CDEN (Conseil Départemental de l’Education Nationale) est présidé par la Préfète et . Il regroupe les élus du personnel et de l’administration, mais aussi des élus locaux et des usagers ; les représentants des Communes, du Conseil Général, des Parents d’Elèves, les Associations Complémentaires à l’Education. Il émet un avis sur la carte scolaire du département (écoles, collèges), le règlement départemental des écoles, le taux de l’IRL, les rythmes scolaires, le ramassage, la sécurité...


déclaration FNEC-FP-FO au CDEN du 23 mars
cale




Documents Liés
Cet article en PDF
PDF - 207.6 ko
déclaration FNEC-FP-FO au CDEN du 23 mars
PDF - 65 ko
Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
| 1 | 2 | 3 | 4 |
SPIP 3.2.1 [23954] habillé par le Snudi Fo