GT Directeurs - statut des directeurs - fusion des corps d’inspection
Publié; le 27 janvier 2021 | snudi FO

BOUTS DE FICELLES ET JEUX DE DUPES, LE MINISTRE DEMANDE AUX DASEN D'ORGANISER DES RÉUNIONS TRIMESTRIELLES POUR RECUEILLIR LES IDÉES DES DIRECTEURS POUR AMÉLIORER LEURS CONDITIONS DE TRAVAIL (circulaire du 27-08-20)


Alors qu'il prépare la mise en place du statut de directeur, avec le transfert des compétences des IEN vers les directeurs et auquel FO est opposée, Blanquer avance en parallèle sur la fusion des corps d'inspection ! 


à lire en PJ, le communiqué FNEC-FP-FO sur le GT ministériel :    « La place des inspecteurs est dans la classe »  

Des missions d’inspecteurs seraient déléguées à des pairs membres d’un pôle inspection et aux directeurs d’école. 

Afin qu’ils puissent être présents dans les classes, les inspecteurs territoriaux verraient une partie de leurs missions déléguées. Ainsi, l’administration des écoles ferait partie des délégations de compétences de l’IA-DASEN aux directeurs d’école dans le cadre du projet de loi Rilhac.  



DES GT POUR RÉFLÉCHIR AUX BESOINS ?

Le DASEN a donc mis en place des GT Directeurs (16-10-20 / 20-11-20 /15-01-21 .....) pour en faire des "organes pédagogiques", où les représentants syndicaux sont invités "sans poids" : comprendre sans vote, simple écoute et compléments d'informations (dialogue social ou co-gestion..?).


DÈS LA 1ere PRISE DE PAROLE FO S'ÉTONNE : LE MINISTRE N'A-T-IL PAS EU, DÉJÀ, DEPUIS 15 ANS, ASSEZ DE REMONTÉES SUR LES BESOINS DES DIRECTEURS, SUR LES REVENDICATIONS SYNDICALES POUR AMÉLIORER LEURS CONDITIONS DE TRAVAIL ? 


FO a participé à ces GT et n'a eu de cesse de rappeler les revendications déjà portées depuis la campagne de "simplification des tâches de directeurs" : c'est d'un allègement des tâches (PPMS en moins, aide administrative et juridique, temps de décharge supplémentaire, gestion des élections de parents d'élèves...) que les directeurs ont besoin. 

FO s'est prononcée contre le projet de loi Rilhac et le transfert des compétences des IEN vers les directeurs d'école. FO s'est prononcée pour que les directeurs aient accès aux informations juridiques indispensables à l'exercice de leur fonction.

FO a porté le constat de l'épuisement et de la mise en danger de ces personnels, aggravé par la gestion de la crise sanitaire et l'absence de cadre clair émanant du ministre.


Les GT ont réuni le DASEN, l'IEN-A, le SG, 2 IEN, 1 représentant syndical par fédération siégeant en CTSD, 8 directeurs (représentatifs de 8 profils d'écoles, de l'Éducation prioritaire au rural en classe unique), le DVS (Directeur Vie Scolaire, nouveau poste à nouvelle mission inventé pour la rentrée 2020). 


CONSTATS ÉDIFIANTS mais qui ne savait pas déjà ?

Partagés par tous : malgré quelques temps de décharges bonus (très insuffisants pour FO), hausse des tâches, hausse des difficultés (pas seulement liées à la crise sanitaire), hausse de la fatigue et du stress (ramenés à la maison, avec report sur la vie familiale), hausse des tensions, hausse des conflits. Les dépassements d'horaires réglementaires et l'empiètement sur le temps de vie personnelle sont aussi largement évoqués. 


Dans ces GT, les directrices et directeurs présents ont dénoncé, comme FO l'a fait inlassablement depuis le 1er confinement, l'absence d'harmonisation des fonctionnements (d'une circonscription à l'autre) ou de lignes directrices claires, précises et uniformisées (consignes changeantes et contradictoires, annoncées par BFM TV ou les recteurs).


DÉCHARGES / POSTES EN PLUS / CARTE SCOLAIRE

Comme FO le revendique de longue date, il faut plus de décharges pour les directeurs. Cette demande est unanimement portée dans ces GT. Il est précisé que le besoin en temps déchargé de classe se fait encore plus sentir sur les périodes de rentrée (élections de parents d'élèves) et de fin d'année (dossiers de passage des élèves, notamment vers le collège).


Actuellement, pour 320 écoles concernées, 62 ETP (équivalents temps pleins) sont nécessaires à couvrir les besoins en décharges de directeurs. 

Le DASEN chiffre à 4 ETP supplémentaires l'effort d'octroyer des décharges aux directeurs d'écoles à 1,2 ou 3 classes, celles à 9 et 13 classes.

Il imagine ajouter 1 ou 2 ETP bonus pour offrir des décharges de soutien ponctuel pour les écoles qui ouvrent une ULIS, ou connaissent une difficulté passagère, par exemple. 

Sur la base de critères objectivés, le DASEN pourra saupoudrer des moyens ponctuels dont tous ne disposeront pas. 

POUR FO C'EST CLAIR : D'AVANTAGE DE DÉCHARGES POUR TOUS !


POUR FO LA CO-GESTION C'EST NON !

Assez de prioriser et de faire du dialogue social un terrain de co-gestion, validant que certains ne reçoivent pas les moyens dont ils ont besoin sous prétexte que "c'est pire ailleurs", et auquel FO refuse de participer ! 


La carte scolaire impactée

FO alerte sur l'impact de cette répartition d'ETP pour la rentrée 2021, alors que le DASEN aura à proposer une carte scolaire à moyens constants !

FO rappelle que le département souffre drastiquement du manque de remplaçants et que certains directeurs renoncent déjà à leur jour de décharge pour pallier l'absence d'un ZIL et ne pas avoir à répartir et brasser les élèves dans les autres classes

FO rappelle que les directeurs ont exprimé avoir un besoin augmenté de décharge surtout à la rentrée et en fin d'année.


Alors qu'il faut plus de moyens pour tous, partout où cela est nécessaire, le DASEN préfère relever l'idée d'augmenter le nombre de postes de ZIL pour donner des décharges ponctuelles là où cela fait besoin, et de continuer les restructurations des écoles de la Vienne pour récupérer des postes.


Questions à suivre en CTSD de préparation de la carte scolaire.



FORMATION DES DIRECTEURS

La circulaire impose 12h, que le DASEN atteint en libérant les directeurs des 9h de M@gistère sur les 18h d'Animations Pédagogiques réglementaires. Ainsi, aux 9h restantes il en ajoute 3, pour mettre en place une formation de 12h, propre aux directeurs.


Pour couvrir les besoins de formation au cadre juridique et administratif des écoles, mais aussi les besoins didactiques des directeurs, le DASEN réfléchit à une alternance 1 année sur 2 pour traiter ces deux domaines.


Il évoque l'intention de faire intervenir des spécialistes extérieurs à l'Education Nationale, tels que des avocats par exemple, et de couvrir des thèmes au choix tels que cyber-harcèlement, laïcité, relation école/police, école/famille, école/mairie, organisation scolaire, coopératives scolaires, gestion de crises, etc...


UN PROGRAMME ALLÉCHANT MAIS FO DÉNONCE QUE LES DIRECTEURS N'AIENT PAS DÉJÀ ACCÈS À CES CONTENUS DEMANDÉS DEPUIS TROP LONGTEMPS ! 


Le DASEN ajoute qu'il proposera ces temps de formation sur les vacances scolaires pour les volontaires, et avec indemnité. Par "flexibilité", il entend laisser le choix sur le moment de formation. 


A L'HEURE OÙ SE PRÉPARE LE TRANSFERT DES COMPÉTENCES DES IEN ENVERS LES DIRECTEURS D'ÉCOLE, FO N'EST PAS SURPRISE DE VOIR QU'ENFIN CES CONTENUS DE FORMATION SOIENT DONNÉS AUX DIRECTEURS. Mais......


....FLEXIBILITÉ : PRÉTEXTE À LA DESTRUCTION DE NOS STATUTS


FO RAPPELLE QU'ELLE EST OPPOSÉE AU STATUT DE DIRECTEUR ET AU TRAVAIL SUR TEMPS DE VACANCES SCOLAIRES 


FO DEMANDE LA FORMATION DES DIRECTEURS SUR LE TEMPS DE TRAVAIL 




QUESTIONS JURIDIQUES / APPLICATIONS INTRANET

Un poste de DVS (Directeur Vie Scolaire) a été créé à la rentrée 2020 pour être en soutien aux directeurs. 


FO rappelle que le chef de service et d'établissement dans le 1er degré est l'IEN et qu'un service juridique est disponible au rectorat. 


FO rappelle encore qu'il est anormal que les directeurs n'aient pas disposé plus tôt d'une base d'informations juridiques, et que les dernières compensations à ces carences ("fiches thématiques"), sur l'intranet, ne sont pas facilement accessibles, tant il est lourd à utiliser, ce que les directeurs présents confirment.


Le DVS explique la mise en place de TRIBU, nouvelle application qu'il gère et qui est réservée aux directeurs. Elle sert de plateforme d'échanges et de FAQ. 


Alors que FO dénonçait l'opération de communication de 2015 habilement intitulée "Simplification des tâches des directeurs", et qui n'avait comme objet que d'améliorer l'ergonomie des applications de l'intranet, et d'en rajouter, ONDE continue de poser de réels problèmes de doublons et de perte de temps ! 


Le DASEN nous indique qu'un outil national est proposé aux mairies : "ONDE échange". Mais le développement de cet outil est encore à venir, donc non opérationnel. 

Après 6 ans de galère, les solutions se font encore attendre... 


Ce pack de développement 'ONDE échange" permettra à des éditeurs de "programmes liens" de traiter la base ONDE à la place des mairies, ou de faire passerelle entre leurs logiciels et la base ONDE de l'école. D'autres évolutions sont à venir SI LES REMONTÉES AU MINISTÈRE SONT NOMBREUSES ET PRISES EN COMPTE...




Pour le SNUDI-FO 86,

Julien Marmisse

cale




Documents Liés
Communiqué FNEC-FP-FO nouvelles missions des inspecteurs
PDF - 184.9 ko
Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
GT Directeurs - statut des directeurs - fusion des corps d’inspection
PPMS et GT directeurs : FO interpelle la Rectrice
Décharges et indemnités de direction : que propose le Ministre ? Se moquerait-il du monde ?
Mise en place du « statut » de directeur d’école : les pièces du puzzle s’assemblent
Journal direction "Proposition de loi créant la fonction de directeur d’école"
3ème GT direction au ministère : communiqué FO !
Direction d’école :une circulaire qui ne répond pas aux revendications légitimes et qui anticipe le projet de loi Rilhac !
Direction d’école : compte rendu du groupe de travail ministériel du 15 juillet 2020
Direction d’école : le ministre anticipe le vote de la proposition de loi et tourne le dos aux revendications
Loi direction : non les quotités de décharge ne seraient pas augmentées !
Pétition direction d’école SNUDI-FO, SNUipp-FSU, CGT Educ’action, SUD Education
Journal spécial proposition de loi direction d’école : tous concernés !
Une nouvelle provocation : en pleine crise sanitaire, une proposition de loi pour avancer vers le statut de directeur et la mise en place d’écoles autonomes !
Direction d’école : le gouvernement entend aussi engager la responsabilité juridique des directrices et des directeurs
CR GT 86 directeurs du 11-12, statut de directeurs : le ministre vend du rêve !
Direction d’école : compte rendu audience au Ministère
Projet de statut de directeur / EPEP : contre notre statut et l’école de la République !
Direction : toujours plus de missions
Plan Particulier de Mise en Sûreté (PPMS)
Numéro spécial direction d’école
| 1 | 2 |
SPIP 3.2.1 [23954] habillé par le Snudi Fo