Pas d’école obligatoire ces jeudi 17 et vendredi 18 décembre... GROTESQUE, INSULTANT, RIDICULE, MEPRISANT ?... OU TOUT A LA FOIS !
Publié; le 17 décembre 2020 | snudi FO

PAS D'ECOLE OBLIGATOIRE CES JEUDI 17 ET VENDREDI 18 DECEMBRE...

GROTESQUE, INSULTANT, RIDICULE, MEPRISANT ?... OU TOUT A LA FOIS !


Gestion au doigt mouillé et nouvelle cacophonie pour terminer l’année 2020...

« Auto-confinez-vous ! » ...

Les médias, devançant une fois de plus le ministre Blanquer, annoncent l’injonction du Premier Ministre aux élèves : il s’agit d’encourager les élèves à faire l’école buissonnière jeudi 17 et vendredi 18 décembre, sans risque de pénalisation, s’ils prévoient de rencontrer leurs grands-parents pendant les fêtes de fin d’année. Ils respecteraient ainsi une période d’isolement de sept jours avant Noël. Quelle aubaine ! Brillante idée ! Et les autres élèves, ceux qui acceptent de venir en cours ? Ils seront gardés, pas de souci !

Ce gouvernement et ce ministère atteignent un niveau d’incompétence et d’improvisation jamais imaginé jusque-là.

Subitement, d’après le Premier Ministre et contrairement à ce qui est assuré depuis le début de la pandémie, les élèves seraient des vecteurs du virus de la Covid-19 ? Se pourrait-il que le « protocole sanitaire », « renforcé » qui plus est, ne suffise pas ?

L’École ne serait plus obligatoire pour les élèves qui y sont inscrits, malgré sa nécessité absolue revendiquée par le gouvernement avant les vacances scolaires d’été et pour la rentrée de septembre ?

Seuls les élèves seraient concernés par la visite d’un ascendant pour les fêtes de fin d’année ? Se pourrait-il que les enseignants n’aient pas de famille ou soient immunisés ?

Faudra-t-il encore assurer les cours à distance pour les « absents » ?

Depuis le confinement décrété en mars 2020, le gouvernement et le ministre de l’Éducation Nationale ne cessent de répéter que l’école, pilier de la République, est une obligation, qu’il relevait de la nécessité d’y revenir avant les vacances d’Été, que la rentrée de septembre devait se dérouler et s’est déroulée comme une rentrée des plus normales, que les établissements scolaires ne sont pas des lieux de contamination, que les enfants et adolescents ne peuvent pas véhiculer le virus. L’injonction gouvernementale contredit tout cela et nie son propre discours tenu depuis plus de six mois.

On se moque de nous et c’est une honte !

De plus, cela fait trop de fois cette année que des décisions prises par le gouvernement, concernant le ministère de l’Éducation Nationale, sont relayées, en premier lieu, par des médias publics avant que l’information ne soit transmise aux personnels eux-mêmes !

Que doivent enseigner les enseignants pendant ces derniers jours de l’année si les élèves ont le choix de venir apprendre ou non ? Quelle valeur accorde-t-on à la progression et aux préparations des enseignants ? Aux programmes scolaires ?

Fermer les établissements scolaires aurait pu être envisagé afin d’allonger la période précédant le réveillon et de réduire les potentielles contaminations pendant les fêtes. Plusieurs pays l’ont décidé, parfois depuis plusieurs semaines, et le contexte sanitaire le justifiait vraisemblablement. Une décision anticipée franche et réfléchie aurait pu avoir du sens et être comprise.

Pour le SNUDI FO 86, si l’enseignement est à la carte pour ces derniers jours avant les fêtes de fin d’année, cela montre que notre hiérarchie, toute honte bue, n’a que faire de l’instruction de la jeunesse.

Le SNUDI FO 86 s’élève contre cette décision unilatérale et totalement improvisée.



Adopté par le Conseil Syndical du SnudiFO86,

Buxerolles, le 16 décembre 2020


Snudi-FO86 - snudifo86@gmail.com - www.snudifo86.org
Tel : 05.49.52.52.83 et 06.60.41.34.85
21 bis rue A. Orillard - 86035 POITIERS CEDEX




PAS D’ECOLE OBLIGATOIRE CES JEUDI 17 ET VENDREDI 18 DECEMBRE... GROTESQUE, INSULTANT, RIDICULE, MEPRISANT ?... OU TOUT A LA FOIS !
cale




Documents Liés
PAS D’ECOLE OBLIGATOIRE CES JEUDI 17 ET VENDREDI 18 DECEMBRE... GROTESQUE, INSULTANT, RIDICULE, MEPRISANT ?... OU TOUT A LA FOIS !
PDF - 275.7 ko
Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
Pas d’école obligatoire ces jeudi 17 et vendredi 18 décembre... GROTESQUE, INSULTANT, RIDICULE, MEPRISANT ?... OU TOUT A LA FOIS !
Masques pour les élèves : le SNUDI-FO écrit au ministre
Malgré l’état d’urgence et les manœuvres du ministre les personnels en grève ont dit NON à Blanquer !
Oui, il faut la création massive et urgente de postes ! - SIGNEZ LA MOTION A LA DEMANDE UNITAIRE POUR UN RECRUTEMENT D’URGENCE !
ASA personnels vulnérables - télétravail - RSST : se protéger des conditions de rentrée
Infos rentrée 2 novembre
L’intersyndicale adresse une alerte sociale au Ministre
communique SNUDI-FO rentree 2 novembre
Conditions sanitaires, affectations, postes manquants… Faites remonter au SNUDI-FO les problèmes relatifs à la rentrée !
La liste des personnes classées « vulnérables » largement restreinte par décret !
Prime Covid
Comptes Rendus : Reprise des écoles, évolution au 2 juin, primes, CTSD CTM
Communiqué de presse FO : Chauvigny, il n’est plus possible de minimiser les risques
CHSCT D : FO obtient des réponses - Compte Rendu détaillé
Aucune obligation de reprendre le 11
ALERTE DIRECTEURS : En plus d’engager inconsidérément la santé des personnels, le gouvernement utilise la pandémie pour porter un nouveau coup contre notre statut et imposer le directeur chef d’établissement autonome
FO adresse vos questions et demande des réponses au DASEN
FO vous protège : démarche pour se protéger de la reprise du 11 mai
11 mai : communiqué intersyndical SNUDI-FO 86, SN-FO-LC 86, SUD Education 86, CGT Educ’action 86 et CNT86
Allocution du 1er ministre à l’assemblée
| 1 | 2 | 3 |
SPIP 3.2.1 [23954] habillé par le Snudi Fo