Les négociations sur la revalorisation sont "un marché de dupes", estime Clément Poullet (FNEC-FP-FO)
Publié; le 11 septembre 2020, mis à jour le 16 septembre 2020 | snudi FO

Une "mascarade sanitaire" : voilà comme Clément Poullet, secrétaire général de la FNEC FP-FO, qualifie la rentrée scolaire.


La rentrée et la revalorisation salariale : ce sont les deux principaux points de crispation, en ce début septembre, pour la FNEC FP-FO. 


Le troisième syndicat représentatif dans l’Éducation nationale tenait sa conférence de presse de rentrée, ce jeudi 3 septembre 2020.


extraits / à lire en PJ également :


Concernant la rentrée scolaire, elle est marquée par une "mascarade sanitaire", estime Clément Poullet. "Le gouvernement est incapable de fournir le matériel nécessaire à ses personnels ni de faire les tests nécessaires", explique le secrétaire général.


La FNEC-FP FO, qui demande ainsi la distribution de masques FFP2 - "les seuls qui protègent" - à tous les personnels et des "tests systématiques",juge alors que le protocole sanitaire en vigueur "n'est pas fait pour protéger les personnels et les élèves mais pour dédouaner le ministre de toute responsabilité en termes de sécurité au travail".


Le syndicat demande en outre la distribution de masques à tous les élèves, "puisque le masque est obligatoire : sans cela, c'est une remise en cause de la gratuité de l'école", assure Clément Poullet.




Le "Grenelle des professeurs", un "marché de dupes"


Le "Grenelle des professeurs" lancé par Jean-Michel Blanquer - "par voie de presse, comme toujours", souffle Clément Poullet - essuie également les critiques de FO. "Il ne répond en rien aux demandes des personnels", estime le secrétaire général. "Le ministre veut coupler la revalorisation avec des contreparties qui doivent, selon son expression, transformer les enseignants en 'hussard du XXIe siècle'. Nous sommes prêts à négocier sur les questions salariales mais, là, le ministre ne propose pas une négociation mais un marché de dupes".


FNEC FP-FO émet alors une demande très précise : une augmentation de 183 euros nets par mois pour tous les personnels, et pas uniquement les enseignants. C’est la hausse de salaire qu’ont obtenue les personnels soignants avec le "Ségur de la santé". "Les personnels de l’Éducation nationale n’ont pas non plus démérité et cela permettrait un premier rattrapage des nombreuses années de gel du point d’indice", justifie la FNEC.

Et de critiquer l’enveloppe de 400 millions euros annoncées pour 2021: "En plus d’être inférieur de 100 millions à la première annonce, ce montant sera aussi utilisé pour financer des heures supplémentaires, des formations, voire la prime pour les directeurs d’école… Que va-t-il rester après ? Pas grand-chose".



La loi Rilhac, de "l’enfumage"


Concernant les directeurs d’école, la FNEC FP-FO se dit "totalement opposée au projet de loi Rilhac" qui n’est que "provocation et enfumage : les premières promesses sont vite retombées car le gouvernement ne pouvait pas les tenir. Ce n’est désormais plus qu’une remise en cause du cadre national et une prime à la précarité via les aides administratives proposées". Le syndicat a par ailleurs rappelé son opposition aux "contre-réformes de la fonction publique, des retraites et du baccalauréat".




Une pétition d’une intersyndicale contre les évaluations nationales


Une intersyndicale enseignante (FNEC FP-FO, Snuipp-FSU, Snes-FSU, Snuep-FSU, CGT Educ’action, SUD-Éducation), avec la FCPE, a mis en ligne une pétition intitulée "Les évaluations nationales ne doivent pas avoir lieu". Selon ces organisations, ces évaluations "font craindre la multiplication des dispositifs de remédiation trop individualisés, une vision normée des apprentissages et des formes pédagogiques basées sur les entraînements mécaniques, la répétition et l’automatisation qui ne permettent pas d’accéder à la compréhension".

>>>> Signer la pétition non aux évaluations nationales <<<<

cale




Documents Liés
20-09-03 conférence de presse
Word - 128.5 ko
Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
Les négociations sur la revalorisation sont "un marché de dupes", estime Clément Poullet (FNEC-FP-FO)
A cause de masques en tissus fournis par l’E.N. un PE est placé en quatorzaine
Disparition du CMPP - le soin en voie d’extinction
Motion assemblée générale des enseignants des établissements du primaire, du secondaire et du supérieur de la Vienne
Après, il sera trop tard !
MANIF du 10-12 et reconduction de grève
AG secteur Poitiers / La grève est reconduite dans de nombreuses écoles et établissements
L’AG DES PE GRÉVISTES APPELLE A NE PAS REPRENDRE LE TRAVAIL DEMAIN
AG DE GREVISTES BUXEROLLES 05/12 à 10h30 / ETAT DE LA MOBILISATION
J-6 : Mise à jour de l’état de la mobilisation, au moins 60 écoles fermées / La question de sa reconduction est posée
Le ministre utilise le suicide de Christine Renon pour imposer les EPEP et le statut de directeur : honteux et inacceptable !
CANICULE : annonces du DASEN en CAPD / Conseils Snudi-FO86
Le 13 juin : le Ministre est là, nous aussi !
Grève du 9 mai plus massive : plus de 700 PE grévistes dans la Vienne - appel de l’AG des PE grévistes de la Vienne
Carte scolaire : communiqué intersyndical
Révélations contre vérités, suite à la campagne de presse en cours
Erreur du ministère dans le calcul du barème des permutations : plus de 17 000 collègues en stress pour ... 175 concernés (24 annoncés au départ) !
Attaque contre la Fonction Publique : communiqué CGT / FO / Solidaires
Suppression de 20.000 contrats aidés dans l’Education Nationale : FO écrit au ministre
A propos des annonces présidentielles…
| 1 | 2 | 3 | 4 |
SPIP 3.2.1 [23954] habillé par le Snudi Fo