Conditions sanitaires, affectations, postes manquants… Faites remonter au SNUDI-FO les problèmes relatifs à la rentrée !
Publié; le 4 septembre 2020, mis à jour le 6 septembre 2020 | snudi FO

Le début de l’année scolaire 2020-2021 est malheureusement marqué par des conditions particulièrement difficiles de reprise. Alors que les équipes ont été déstabilisées par la pandémie de covid-19 et sa gestion désastreuse par les autorités, elles doivent faire face en même temps au manque de moyens pour couvrir tous les postes, faute de recrutement suffisant : les problèmes de remplacement sont déjà là.

Le Snudi-FO porte l’urgence de recrutement sur la Liste Complémentaire à hauteur des besoins. C’est indispensable ! (lire)

 

Les équipes doivent également faire face à l’incurie qui se poursuit dans la gestion de la crise sanitaire, au refus de protéger les personnels et les élèves, comme l’illustre une nouvelle fois la parution du décret gouvernemental restreignant la liste des patients classés vulnérables (lire ci-dessous).

 

Face à ces attaques, le SNUDI FO86 revendique les mesures nécessaires à la protection des personnels dans le cadre de la pandémie COVID-19 :

- Masques FFP2, gel hydroalcoolique, tests de dépistage généralisés pour les personnels et les élèves.

- Suivi médical des personnels à risque par les médecins de prévention.

- Reconnaissance d’imputabilité au service en cas de contamination par la COVID.

 

Dans le même temps, en pleine pandémie, le gouvernement poursuit la remise en cause du statut : mise en place des 2S2C, vote de la loi Rilhac sur les directeurs, « enseignement à distance » rendu obligatoire et généralisation des PIAL…

 

Le SNUDI-FO86 appelle à l’abandon ou au retrait :

- de la réforme de la direction d’école (loi Rilhac) ;

- des 2S2C qui ouvrent la voie à l’enseignement dispensé par les collectivités et les associations ;

- de la remise en cause des Obligations Réglementaires de Service ;

- de l’instauration d’un enseignement hybride avec l’institutionnalisation d’un enseignement à distance (plan de continuité pédagogique, télétravail) ;

- de l’accélération de la réforme des concours et mise en place d’un oral de titularisation pour les stagiaires 2020/2021…

- L’abandon des PIAL et de la réforme des CMPP portée par l’ARS

 

Face à la multiplication de ces attaques et à leurs conséquences pour les collègues, le SNUDI-FO86 appelle les enseignants à se réunir et à discuter, à faire remonter au syndicat les problèmes auxquels ils sont confrontés en cette rentrée :

 

- Erreurs d’affectations, postes vacants, personnels (enseignants, AESH…) manquants, RASED incomplets…

- Problèmes liés à la situation sanitaire : collègues vulnérables, manque de matériels de protections, problèmes de locaux ou de nettoyage, consignes problématiques…

- Pressions à la mise en place des 2S2C, attaques contre le statut…

- Difficultés pour la signature des contrats des personnels AESH.

- Etc.

 

Sur ces questions ou à propos de tout problème rencontré, 

contactez le SNUDI-FO86 afin de répondre à ces attaques !

 

Vous trouverez en lien :

-        Pétition intersyndicale contre la loi Rilhac.

-        Compte rendu du groupe de travail ministériel direction d’école du 15 juillet 2020

-        Communiqué national SNUDI-FO sur les conditions de rentrée



La liste des personnes classées « vulnérables » largement restreinte par décret !

Une nouvelle attaque abjecte contre les personnels, comme pour l’ensemble des salariés et leurs proches !

 

Dimanche 30 août, veille de la prérentrée, le gouvernement a fait passer un décret restreignant considérablement le champ des personnes classées « vulnérables » au virus SARS-CoV-2.

 

https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2020/8/29/MTRD2022388D/jo/texte

 

Restent classés comme vulnérables les patients répondant à l'un des critères suivants :

 Etre atteint de cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie) ;

 Etre atteint d'une immunodépression congénitale ou acquise :

- médicamenteuse : chimiothérapie anticancéreuse, traitement immunosuppresseur, biothérapie et/ou corticothérapie à dose immunosuppressive ;

- infection à VIH non contrôlée ou avec des CD4 < 200/mm3 ;

- consécutive à une greffe d'organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques ;

- liée à une hémopathie maligne en cours de traitement ;

 Etre âgé de 65 ans ou plus et avoir un diabète associé à une obésité ou des complications micro ou macrovasculaires ;

 Etre dialysé ou présenter une insuffisance rénale chronique sévère.

 

Ne sont en revanche plus considérés comme vulnérables les patients répondant aux critères suivants :

 Être âgé de 65 et plus sans comorbidités

 Avoir des Antécédents cardiovasculaires, HTA compliquée, AVC, maladie coronarienne, chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV

 Souffrir d’un diabète non équilibré ou présentant des complications ; - pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d'une infection virale : (broncho pneumopathie obstructive, asthme sévère, fibrose, syndrome d'apnées du sommeil, mucoviscidose notamment)

 Souffrir une obésité avec indice de masse corporelle (IMC) > 30 kg/m2

 Souffrir d’une cirrhose au stade B du score de Child Pugh au moins ;

 Avoir un syndrome drépanocytaire majeur ou un antécédent de splénectomie ;

 être enceinte, au troisième trimestre

 

L’activité partielle n'est plus possible pour les cohabitants des personnes vulnérables.





cale




Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
Masques pour les élèves : le SNUDI-FO écrit au ministre
Malgré l’état d’urgence et les manœuvres du ministre les personnels en grève ont dit NON à Blanquer !
Oui, il faut la création massive et urgente de postes ! - SIGNEZ LA MOTION A LA DEMANDE UNITAIRE POUR UN RECRUTEMENT D’URGENCE !
ASA personnels vulnérables - télétravail - RSST : se protéger des conditions de rentrée
Infos rentrée 2 novembre
L’intersyndicale adresse une alerte sociale au Ministre
communique SNUDI-FO rentree 2 novembre
Conditions sanitaires, affectations, postes manquants… Faites remonter au SNUDI-FO les problèmes relatifs à la rentrée !
La liste des personnes classées « vulnérables » largement restreinte par décret !
Prime Covid
Comptes Rendus : Reprise des écoles, évolution au 2 juin, primes, CTSD CTM
Communiqué de presse FO : Chauvigny, il n’est plus possible de minimiser les risques
CHSCT D : FO obtient des réponses - Compte Rendu détaillé
Aucune obligation de reprendre le 11
ALERTE DIRECTEURS : En plus d’engager inconsidérément la santé des personnels, le gouvernement utilise la pandémie pour porter un nouveau coup contre notre statut et imposer le directeur chef d’établissement autonome
FO adresse vos questions et demande des réponses au DASEN
FO vous protège : démarche pour se protéger de la reprise du 11 mai
11 mai : communiqué intersyndical SNUDI-FO 86, SN-FO-LC 86, SUD Education 86, CGT Educ’action 86 et CNT86
Allocution du 1er ministre à l’assemblée
11 mai : La FNEC-FP-FO86 lance une procédure d’alerte
| 1 | 2 | 3 |
SPIP 3.2.1 [23954] habillé par le Snudi Fo