NOUVEAU PROTOCOLE SANITAIRE : des consignes scandaleuses qui accompagnent le démantèlement du statut !
Publié; le 19 juin 2020 | snudi FO

NOUVEAU PROTOCOLE SANITAIRE : des consignes scandaleuses qui accompagnent le démantèlement du statut !

Décret du 14 juin et nouveau protocole du 17 juin : des consignes contradictoires qui placent de nouveau les équipes en difficulté.

La FNEC-FP-FO reçue le 16 juin en audience au Ministère a dénoncé cette situation catastrophique.

 

L’annonce de la reprise généralisée des cours à partir du 22 juin, annoncée dimanche dernier par le Président de la République, s’est traduite par une série de consignes incompréhensibles et contradictoires, qui placent une nouvelle fois des collègues épuisés en  difficulté !

 

Le lundi 15 juin, le décret n° 2020-724 du 14 juin 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire est publié. Il précise : « Dans les écoles élémentaires et les collèges, l'observation d'une distanciation physique d'au moins un mètre s'applique uniquement dans les salles de classe et tous les espaces clos, entre l'enseignant et les élèves ainsi qu'entre chaque élève lorsqu'ils sont côte à côte ou qu'ils se font face. L'accueil est assuré par groupes qui ne peuvent pas se mélanger. »

 

Le mercredi 17 juin, le nouveau protocole sanitaire est publié dans l’après-midi, avec un retard de 24h. Pendant plusieurs heures, une « version provisoire » de ce protocole circule, relayée y compris par des canaux officiels. Le protocole définitif précise : « Dans les écoles élémentaires et les collèges, le principe est la distanciation physique d’au moins un mètre lorsqu’elle est matériellement possible [cette précision capitale n’apparaissait pas dans la version provisoire qui a circulé pendant plusieurs heures ndlr], dans les espaces clos (dont la salle de classe), entre l’enseignant et les élèves ainsi qu’entre les élèves quand ils sont côte à côte ou face à face. »

En enlevant tout caractère contraignant à la distanciation physique d’un mètre entre élèves, le nouveau protocole sanitaire contredit donc le décret publié deux jours plus tôt, alors même que ce dernier prime d’un point de vue réglementaire !

Selon la presse, le Ministère préparerait même un nouveau décret dimanche, la veille de la rentrée !...

 

Pour le SNUDI-FO86, il est contradictoire d’annoncer le retour généralisé des élèves et de fixer des règles de distanciation qui rendent impossible l’accueil de ces élèves dans les locaux !

Il est scandaleux que le ministère publie, au mépris de la hiérarchie des normes, un protocole contradictoire avec le décret paru deux jours plus tôt !

 

Depuis près de deux semaines une campagne de presse nauséabonde est organisée contre les enseignants, complaisamment alimentée par des responsables de la majorité présidentielle et par des cadres « anonymes » du ministère. Pour le SNUDI-FO86, l’incurie généralisée qui prévaut au gouvernement depuis le début de la crise sanitaire ne peut qu’alimenter la tension entre parents et enseignants et au sein des équipes. Voir le communiqué « Prof-bashing »

 

Le SNUDI-FO86 a interpellé le DASEN lors du CTSD du 15 juin. Lire ici.

La FNEC-FP FO, reçue en audience par le ministre le 16 juin, a dénoncé cette organisation catastrophique. Lire le compte rendu de l’audience

cale




SPIP 3.2.1 [23954] habillé par le Snudi Fo