Audience DASEN : PES / carte scolaire, dédoublement GS/CP/CE1 / direction école
Publié; le 21 février 2020 | snudi FO
Une délégation du Snudi-FO86 composée de Céline Delplanque, Diane Ferret et Fabien Vasselin, a été reçue à notre demande, jeudi 30 janvier par l’IEN-A (M

Une délégation du Snudi-FO86 composée de Céline Delplanque, Diane Ferret et Fabien Vasselin, a été reçue à notre demande, jeudi 30 janvier par l’IEN-A (M. Artaud) et le Secrétaire Général (M. Monlun) de la DSDEN86.

En lien ci-dessous les autres points de cette audience :

1- livrets d'évaluations et au décompte des jours de grève.

2- au droit à temps partiel (et au remplacement).

3- CAPD mouvement et temps partiel (journal en lien ici)


CARTE SCOLAIRE 2020-2021

DEDOUBLEMENTS GS/CP/CE1

  • Demandes FO

    • Quels niveaux et écoles seront concernés par le dédoublement à 12 dès la rentrée prochaine?


  • Réponses

    • Le déploiement des dédoublements des classes de CP et CE1 en éducation prioritaire étant terminé, cette année les effectifs des classes de GS sur tout le territoire vont tendre vers la limitation à 24.

    • Pour les cours doubles, notamment dans les petites écoles, la limitation à 24 n’est pas garantie.

    • Le projet ministériel de porter à maximum 24 par classe en GS, CP et CE1 s’inscrit dans un cadre pluriannuel : les limitations d’effectifs dans tous les CP et CE1 ne pourront se faire pour la rentrée 2020. Le dispositif continuera donc de se déployer les années prochaines.

    • Le dédoublement des classes de GS en REP/REP+, un moment évoqué par le Ministre, n’est plus d’actualité.


  • Commentaire FO

    • Comme pour le dédoublement CP-CE1 en REP-REP+, le dispositif demandé par le ministère se fait sans aucun moyen supplémentaire (+0 postes à la rentrée prochaine pour la Vienne).

    • C’est mathématiquement des effectifs moyens plus élevés dans les autres classes, moins de moyens pour les RASED et le remplacement.

    • Ce sont les écoles rurales une nouvelle fois, et les autres niveaux des écoles, qui vont devoir soutenir le poids de ce dispositif (lire article NR ici). Quand le Ministre faire la propagande des dédoublements, pourquoi omet-il systémiquement de parler de son autre « grande œuvre » qui consiste à aggraver la désertification et les inégalités territoriales ?

    • Le Snudi-FO revendique des créations de postes : c’est indispensable pour mettre en place ces nouveaux dispositifs dans de bonnes conditions, améliorer les conditions de travail et d’enseignement partout.


Calendrier des opérations :

- groupe de travail n°1 : lundi 6 avril 9h-17h

- CTSD n°1 : jeudi 9 avril - 9h00-12h

- groupe de travail n°2 : jeudi 4 juin 9h-17h

- CTSD n°2 : mardi 9 juin - 9h00-12h

Le CTSD sert à distribuer des moyens financiers et humains, à organiser les services des personnels (budgets, nombre de postes, ouvertures/fermetures de postes / de classes.)

Rappel : la dotation pour la Vienne est une nouvelle fois nulle pour la rentrée prochaine (+0 postes).

Le Ministre est incapable de dire s'il y aura moins d'élèves dans notre académie, par contre ce qui est sûr c'est qu'il y aura moins de PE !

Cela signifie :

- des effectifs moyens plus importants par classe !

- encore moins de remplaçants !

- encore moins de postes et structures adaptés et spécialisés!

- des RASED toujours plus restreints!

Enquête carte scolaire :

Retournez le plus tôt possible l’enquête carte scolaire en pièce jointe, ou complétez l’enquête en ligne en lien ici.


DIRECTION D’ECOLE :

  • Demandes FO

    • Qu’est ce qui a été mis en place dans le département depuis notre précédente audience du 8 octobre 2019 pour améliorer les conditions de travail des directeurs, limiter les demandes excessives et la charge de travail ?

    • Quelles consignes ont été données aux IEN pour le remplacement des absences des décharges de direction ?


  • Réponses

    • La décharge supplémentaire prévue par le ministère est en cours de déploiement. Durant l’hiver une pause est faite pour donner la priorité aux remplacements des congés maladies

    • 216 collègues directeurs sont concernés par cette décharge supplémentaire, et une circonscription a déjà donné les décharges à tous les directeurs, nous allons continuer.

    • Tous vos collègues directeurs auront leur journée de décharge supplémentaire : nous sommes obligés.

    • Les directeurs qui devaient avoir leur jour supplémentaire et ne l’ont pas eu à cause du mouvement social se verront proposer un autre jour dans l’année.


  • Commentaire FO

    • Une décharge supplémentaire d’une journée par an n’est pas suffisante au regard des retours des directeurs.

    • Depuis les annonces du Ministre qu’est-ce qu’il y a eu de concret pour les directeurs ? Une enquête qui contredit les projets du Ministre, un bout de décharge de rien, des réunions de directeurs plus nombreuses, le soir, sur le temps personnel ! La profession demande la satisfaction immédiate des revendications : revalorisation salariale, allègement des tâches, décharges supplémentaires, personnels d’aide administrative aux directeurs, respect des ORS (Obligations Réglementaires de Service) des directeurs contenues dans le décret de 89 définissant les missions des directeurs (>>> lire ici).


PES :

  • Demandes FO

    • Combien de démissions ?

    • Avez-vous cherché les causes de ces démissions ?

    • Ces démissions seront-elles compensées par des recrutements sur la Liste Complémentaire du CRPE ? Si non, les démissions ouvrent-elles des postes supplémentaires au concours 2020 ?


  • Réponse

    • A ce jour, 3 PES ont démissionné dans le département. C’est beaucoup moins que dans d’autres départements.

    • Les moyens ne sont pas redéployés l’année suivante, toute démission est donc un enseignant de perdu : cela équivaut en effet à une perte de 3 PE pour la rentrée prochaine.

    • Pour ne pas impacter de manière inégale les différents départements, un rééquilibrage est fait lors des permutations informatisées.


  • Commentaire FO

    • Les demandes envers les stagiaires et injonctions contradictoires sont trop nombreuses : de plus en plus de jeunes collègues entrent dans le métier à reculons.

    • L’obligation de « soumission », le devoir « d’accepter en silence », le chantage à la titularisation sont de plus en plus mal vécu par de nombreux stagiaires, écœurés par ce qu’ils découvrent !

    • La responsabilité d’une classe dès le premier jour de l’année avec tout ce que cela comporte, à mi-temps toute l’année, avec tout ce que cela comporte, met de nombreux stagiaires dans une situation difficile dès leur début de carrière.

    • L’organisation et les conditions de stage sont inacceptables. Il s’agit davantage d’un formatage par le stress que d’une formation : pas étonnant que de plus en plus de stagiaires préfèrent quitter un emploi mal payé, mal reconnu, où les visites ressemblent parfois davantage à du « tir au pigeon » qu’autre chose.

    • Les démissions qui se multiplient dans les départements, la baisse du nombre de candidats au concours devraient alerter le Ministre quant aux modalités de formation : làs, la dégradation des conditions de formation et ses conséquences servent d’alibi au Ministre pour accélérer la casse du concours de recrutement, et préparer la mise en place du recrutement de contractuels sans formation qualifiante prévu par la loi Darmanin de « transformation de la Fonction Publique » (lire ci-dessous).

    • Le Snudi-FO86 revendique une véritable année de stage sans mi-temps en classe toute l’année en responsabilité : les stagiaires ne doivent pas être des moyens de remplacement.

    • Le Snudi-FO86 revendique le retour à 4 stages classe/an en responsabilité sur des niveaux différents, en remplacement de collègues partant en formation continue (dont le Snudi-FO86 demande le rétablissement)

    • Le Snudi-FO86 revendique l’abandon de la nouvelle formation pour la rentrée 2020-2021 qui n’améliore rien, bien au contraire (fin programmée du recrutement sous statut, statut de stagiaire prolongé, utilisant comme remplaçants : >>>lire ici et ici).




cale




Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
« Grenelle » Le ministre Blanquer confirme l’enfumage / La FNEC FP-FO réaffirme les revendications
Manifestation de soutien à nos collègues de Melle - Motion de soutien
Recrutement sur la Liste Complémentaire du CRPE 2020, où en est-on ?
Prolongation de la suspension des 3 de Melle : nos organisations syndicales dénoncent l’acharnement de l’administration
1er MAI : INTERVENTION FO PLACE DE LA LIBERTÉ - POITIERS
Titularisation des stagiaires, rdv de carrière : la FNEC-FP-FO 86 écrit à la Rectrice
Audience DASEN : PES / carte scolaire, dédoublement GS/CP/CE1 / direction école
LES PROPOSITIONS DE "REVALORISATION" BLANQUER : « Un plat de lentilles aux cailloux » / CARTE SCOLAIRE
Grève du 6-2 + sanction financière pour la journée d’hommage à Ch. Renon
Audience DSDEN : livrets d’évaluations / retrait des jours de grève
Pas de trêve avant le retrait !
300€ annuels d’augmentation : merci Patron !
Audience DASEN : report au mardi 8 octobre Adressez-nous vos revendications !
Evaluations CP-CE1 : non aux menaces de sanctions du Ministre !
Consultation RASED, appel à remontées d’infos
Compte rendu de l’audience du 3 octobre auprès du Recteur : LC, carte scolaire, licenciement PES, budget, salaire
Temps partiel
Garde d’enfant : FO écrit au DASEN
Prime ISAE / Abandon du projet de loi El Khomri
Grève du 28 avril : Tract FO et tract de l’intersyndicale
| 1 | 2 |
SPIP 3.2.1 [23954] habillé par le Snudi Fo