Licenciement de PES : inacceptable !
Publié; le 21 septembre 2019 | snudi FO

Licenciement de PES : inacceptable !


Courant juillet nous avons appris le licenciement de 4 PES (lire compte rendu ici) suite au passage de 13 d’entre eux devant le jury de la CAPE. Ces deux chiffres sont un record pour le département, qui démontre un problème qui n’est pas nouveau dans la formation.


Les 4 PES ont été convoqués mi-juillet, sans en connaître le motif, pour apprendre au cours d’un entretien de 5 minutes leur licenciement, tel que la mise-à-la-porte se pratique dans certaines entreprises. Inacceptable de retrouver de telles pratiques dans la Fonction Publique !


Pour le Snudi-FO86 les motifs de licenciement ne sont pas justifiés. Le syndicat a porté la demande de renouvellement de ces collègues, et les a accompagné dans leur recours. Une délégation intersyndicale Snudi-FO, Snuipp-FSU et SE-UNSA a été reçue.


Nous avons appris lors de la CAPD du 28 aout que 2 des 3 collègues ayant adressé un recours avait reçu un avis favorable à leur demande de renouvellement de leur année de stage. Si nous ne pouvons que nous en féliciter, nous déplorons que la situation des deux autres collègues n’ait pas reçu le même traitement.


L’ESPE lui-même préconisait un renouvellement et constatait l’implication et l’investissement de ces collègues ainsi que leurs progrès.

Le Snudi-FO86 déplore que le droit au renouvellement de l’année de stage n’existe plus et que des stagiaires soient licenciés au bout d’une seule année de stage, malgré l’absence de toute faute grave au dossier.


Le Snudi-FO86 demandera audience à la direction de l’ESPE et à l’IEN-A afin de porter les problèmes de la formation, et remonter les difficultés recensées par les stagiaires.

cale




SPIP 3.2.1 [23954] habillé par le Snudi Fo