PROJET DE LOI BLANQUER : ON EN DISCUTE, QU’EST CE QU’ON FAIT ?
Publié; le 23 mars 2019, mis à jour le 30 mars 2019 | snudi FO

Après le raz de marée du 19 mars,

PROJET DE LOI BLANQUER :

ON EN DISCUTE, QU'EST CE QU'ON FAIT?

Participer à la réunion syndicale assemblée générale jeudi 28 mars à Buxerolles dès 17h. Le Snudi-FO86 appelle d’ores et déjà à participer à la manifestation du samedi 30 mars pour y exiger le retrait du projet de loi Blanquer.

 

La grève était massive mardi 19 mars dans les écoles à l’appel de FO, CGT, FSU et Solidaires : plus de 150.000 professeurs étaient en grève, dont plus de 500 dans la Vienne. Du jamais vu. 

Après ce raz de marée, discutons partout !

 

Dans les manifestations, où les enseignants étaient nombreux, l'exigence de retrait du projet de loi et des mesures Blanquer s'est exprimée clairement!

 

Les collègues refusent les EPSF, la remise en cause de l'école maternelle, le "devoir d'exemplarité" de l'article 1, le remplacement des enseignants par des assistants d'éducation, la mutualisation diminution de l'aide et des structures aux élèves en situation de handicap (en lien courrier IME Pierre Garnier envoyé aux parents). 

Les collègues refusent les mesures autoritaires et les ordres donnés par Blanquer aux DASEN qui remettent en causes leurs libertés, leurs droits, leurs conditions de travail et de rémunération.

 

Les enseignants refusent le projet d'Ecole de la Confiance qui n'est que le dynamitage de l'Ecole de la République( lire en lien le dossier). Ils refusent le pillage par le Ministre. Tout comme les parents d'élèves et les citoyens le refusent dès qu'ils en prennent connaissance : partout enseignants et usagers refusent le pillage de leurs services publics par la clique à Macron.

 

Dans plusieurs départements (Deux-Sèvres, Loire Atlantique, Maine et Loire, Haute Loire, Loire, Paris, Ain, Rhône, Yonne, Ille-et-Vilaine, ...) des Assemblées Générales communes FO, SNUipp, CGT, SUD et parfois UNSA se sont tenues et ont voté la reconduction de la grève à partir du 25 ou du 28 mars.

Ailleurs des AG intersyndicales se préparent (Seine-Saint-Denis, Tarn, …). Lire en bas de mail.

 

 

Partout l'exigence du retrait du projet de loi Blanquer s’exprime : les appels à transformer la mobilisation du 19 mars en une résistance d’envergure se multiplient, pour faire cesser les attaques contre l’Ecole de la République, ses personnels et ses élèves.

 

FO a déposé nationalement un préavis de grève jusqu’aux congés pour permettre aux personnels de décider. FO a proposé aux autres fédérations syndicales de l’enseignement de se rencontrer.

 

Le Bureau National du Snudi-FO réunit hier 21 mars appelle à la mobilisation générale pour préparer et décider la grève pour l’abandon du projet Blanquer.

 

Dans la Vienne, le Snudi-FO86 propose aux autres organisations syndicales de réunir une AG intersyndicale départementale.

 

Dans l’attente d’une réponse du SNUipp-FSU86, SUD-Education86, et du SE-UNSA86, et face à l’urgence de pouvoir discuter, le Snudi-FO86 appelle les collègues à participer à la réunion d’information syndicale / assemblée générale départementale que nous organisons le jeudi 28 mars à Buxerolles, au 33 rue des Deux Communes à partir de 17h (lire ci-dessous).

 

D'ores et déjà le Snudi-FO86 appelle les collègues à participer à la manifestation du samedi 30 mars pour y exiger le retrait du projet de loi Blanquer et défendre les services publics.

 

Votre participation à la réunion à Buxerolles peut remplacer 3h d’animation pédagogique ou ½ journée de solidarité.

 

ORDRE DU JOUR : loi Blanquer, mouvement, temps partiel, évaluations CP-CE1, …

 

Pour participer et déduire votre participation c’est simple :

- si vous avez une animation pédagogique ou un conseil ce soir là adressez le message suivant à votre IEN de préférence avant la réunion syndicale.

- si vous n’avez aucune obligation ce soir là vous pouvez adresser le message ci-dessous, ou une fiche qui vous sera remise lors de la réunion.

 

>>> Besoin de plus de renseignements : contactez-nous !

  Coordonnées mails des inspections :
1- IEN Châtellerault : 05.49.21.09.41 iench.ia86@ac-poitiers.fr
2- IEN Lencloître : 05.49.19.40.33 
ienlencloitre@ac-poitiers.fr
3- IEN Montmorillon : 05.49.91.11.72 
ienmo.ia86@ac-poitiers.fr
4- IEN Poitiers Nord : 05.16.52.66.54 
ienpnord@ac-poitiers.fr
5- IEN Centre Vienne ASH: 05.16.52.66.58 
ienp2.ia86@ac-poitiers.fr
6- IEN Poitiers Est : 05.16.52.66.67 
ienp3.ia86@ac-poitiers.fr
7- IEN Poitiers Ouest : 05.16.52.66.54 
ienp1.ia86@ac-poitiers.fr
8- IEN Poitiers Sud : 05.16.52.66.71 
ienp5.ia86@ac-poitiers.fr
   
 

Par la Poste : Rectorat de l'académie de Poitiers - DSDEN de la Vienne
22 rue Guillaume VII le Troubadour - CS 40

 


AVIS DE PARTICIPATION

A UNE RÉUNION D'INFORMATION SYNDICALE 

 

[Monsieur/Madame l'Inspecteur/trice] de l’Éducation Nationale,

J’ai l’honneur de vous informer que dans le cadre du droit à l’information syndicale pendant le temps de travail (en application des articles 5 à 7 du décret n° 82-447 du 28 mai 1982 et de l’arrêté du 29 août 2014) je participerai à la réunion d'information syndicale du Snudi-FO86 organisée le jeudi 20 mars2019 à Buxerolles de [16h30 à 19h30], en remplacement [de 3 heures d’animation pédagogique, journée de solidarité, conseil des maîtres, conseil de cycle…].

Je vous prie d’agréer, Mme/M l’IEN, l’expression de mes respectueuses salutations.

(Nom, Prénom, école 
J…………………… …………………………………..

 



affiche "projet de loi Blanquer qu'est-ce que c'est ?" en lien ICI

A diffuser, à discuter largement : que fait-on? Qu'en pensez-vous?

Prenez position par écrit. 

 Adressez nous vos motions!

 

Mobilisation partout en France :

 

Dans les Deux-Sèvres 50 collègues enseignants étaient présents à une assemblée générale qui a unanimement décidé de nouvelles actions et notamment d’un appel à la grève le mardi 26 mars 2019 :

Les personnels de l'éducation en grève des Deux-Sèvres, réunis ce mardi 19 mars en assemblée générale, appellent l'ensemble des collègues à se réunir dans les écoles, les établissements, ou par secteur, afin de discuter des réformes en œuvre dans l'éducation.
- La loi Blanquer

- La réforme des lycées

- Les règles du mouvement

- La loi sur la transformation de la fonction publique

L'assemblée générale a voté à l'unanimité la reconduction de la grève et appelle tous les collègues du département à se mettre en grève mardi 26 mars et à venir participer à l'Assemblée générale à 11h à la Maison de Syndicats pour décider ensemble des suites du mouvement.

 

En Loire-Atlantique, l’AG des personnels 1er et 2nd degré, l’AG de 600 collègues réunis avec la FNEC FP-FO, la FSU, SUD, a voté la reconduction à partir du lundi 25 mars.

 

Dans le Puy-de-Dôme, les 60 personnels réunis avec FO, FSU, CGT, Sud et UNSA ont voté la reconduction de la grève le 28 mars et ont décidé de manifester le 30 mars pour exiger l’abandon du projet Blanquer.

 

À Paris, l’Assemblée Générale de 150 collègues avec FO, SNUipp, SUD a voté la reconduction de la grève à partir du jeudi 28 mars.

 

En Haute-Loire, 50 participants mandatés par les écoles avec SNUDI-FO et SNUipp ont voté la reconduction à partir du 25 mars.

 

Dans l’Ain, 50 % de grévistes le 19 mars. L’AG départementale de 60 collègues, avec les fédérations FO, FSU, CGT, SUD a décidé de reconduire la grève à partir du 25 mars.

 

Dans le Maine-et-Loire, l’AG de 300 avec FO, FSU, CGT, SUD a voté la reconduction à partir du 25 mars.

 

En Haute-Garonne, 500 personnels réunis dans 2 AG avec FSU, FO, CGT et SUD ont décidé de reconduire la grève pour le mardi 26 mars.

 

Dans le Rhône, 75 % de PE étaient en grève le 19 mars. L’AG de 150 personnels réunis avec FNEC FP-FO, SUD, CGT et CNT ont décidé la reconduction de la grève le 28 mars.

 

Dans l’Yonne, l’AG de plus de 50 grévistes avec FO, FSU, SUD et CGT a appelé les personnels à se réunir pour décider de la reconduction et organiser la mobilisation avec les parents et les Gilets Jaunes.

 

En Ille-et-Vilaine, à Rennes, une AG de 210 collègues avec FO, CGT, SUD et CNT a décidé de reconduire la grève à partir du 28 mars avec nouvelle AG le 27 mars.

 

Dans le Val-de-Marne, le rassemblement de 600 PE réunis avec le SNUDI-FO, SNUipp, CGT, SUD a décidé de convoquer des AG intersyndicales locales et une assemblée de délégués d’école pour décider.

 

En Seine-Saint-Denis, les AG dans les localités ont réuni plus de 400 collègues avec le SNUDIFO et le SNUipp-FSU et ont mis en discussion la reconduction de la grève.

 

Dans le Tarn, l’AG de 80 collègues réunis avec la FNEC FP-FO, FSU, CGT et SUD décide d’organiser une nouvelle AG le 26 mars pour discuter de la reconduction de la grève.


cale




Documents Liés
courrier directeur I­ME Pierre Garnier
PDF - 146.4 ko
LOI BLANQUER CEST QUOI
PDF - 766.8 ko
Projet de Loi Ecole de la Confiance - Dossier FNEC FP-FO
PDF - 229.4 ko
Rechercher sur le Site
SPIP 3.2.1 [23954] habillé par le Snudi Fo