Dotation ZERO postes pour la Vienne : compte rendu du CTA. Complétez l’enquête carte scolaire.
Publié; le 29 janvier 2019, mis à jour le 31 janvier 2019 | snudi FO

Merci aux directeurs de les transmettre par mail ou en imprimant la PJ et en l’affichant en salle des maîtres

CARTE SCOLAIRE 2019 

Ouvertures, fermetures, fusions de classes ou d’écoles

A la suite du CTA de mardi 22 janvier sur le budget du premier degré, toutes nos craintes sont confirmées !

Avec +0 poste pour la Vienne,

quelles conséquences pour nos élèves ?

La prochaine rentrée devrait encore marquer

une dégradation de nos conditions de travail !


C’est en réalité une dotation négative : le DASEN devra effectuer plus de fermetures de classes que d’ouvertures afin de poursuivre les dédoublements CP/CE1 en REP/REP+. Comme en 2018-2019, même des écoles avec des effectifs en hausse peuvent craindre une fermeture (lire déclaration au CTSD de septembre 2018 ici).


La situation est alarmante Etablissez vos besoins dans votre école et transmettez-les au SNUDI-FO !

 

URGENT : Envoyez votre fiche enquête carte scolaire en PJ ou directement en ligne –> >> ICI<<


Rappel du calendrier des opérations carte scolaire :

- groupe de travail : mercredi 30 janvier - 9h00
- CTSD : vendredi 1er février - 14h00
- date de repli du CTSD : lundi 11 février- 14h (sous réserve)

Enquête carte scolaire rentrée 2019-2020

REMPLIR LE FORMULAIRE

Comme chaque année, tous les dossiers confiés aux délégués FO seront étudiés et défendus lors des différentes instances.

Le SNUDI-FO 86 soutiendra toutes les initiatives des collègues et des parents d’élèves pour défendre leur école, les postes, les ouvertures nécessaires et les non fermetures de classes.


!!! Attention FAKE-NEWS !!!

Certains IEN indiquent aux directeurs et collègues qu’ils n’ont pas le droit d’informer les parents d’élèves et leurs représentants des mesures envisagées sur leur école : c’est bien évidemment entièrement FAUX (lire en bas de mail la note sur le devoir de réserve) ! Contactez le syndicat pour toute précision.

__________________________________________________________


Compte rendu du CTA


► Les chiffres

Répartition des postes décidée par le Recteur :

Département

Variation d’emploi

Charente

-1

Charente-Maritime

+2

Deux-Sèvres

-1

Vienne

+0

Total académie

+0

FO a voté contre le budget premier degré présenté par le Recteur.

Comme l’ensemble des organisations syndicales présentes (FO, FSU/CGT, UNSA, SNACL)…

Taux d’efficacité du remplacement :

Charente

90%

Charente-Maritime

91,6%

Deux-Sèvres

93,1%

Vienne

85%

Académie

89,9%

NATIONAL

85%


► Un enthousiasme non partagé…

L’administration a présenté son projet d’affectation des moyens entre les 4 départements. Aux questions précises posées par nos représentants FO sur de nombreux points, les réponses ont été tout à fait vagues, comme cela devient une habitude. Les réponses, quand il y en a, trahissent soit une méconnaissance des problèmes du premier degré, soit un manque de volonté d’y répondre… Soit les deux.


FO a demandé :

  • Le recrutement sur la Liste Complémentaire du CRPE en lieu et place du recrutement de contractuels. Réponse : le Ministre ne l’autorise pas, nous avons déjà assez de PE !

  • D’autres contractuels seront-ils recrutés en plus des 10 déjà recrutés dans le 86 ? Réponse : p’têt’ ben qu’oui, p’têt’ ben qu’non…

  • Comment expliquer le plus faible taux de couverture du remplacement dans le 86 (tableau ci-dessus) ? Pas de réponse.

  • Combien de postes devront être mobilisés pour poursuivre les dédoublements dans le cadre du dispositif 100% réussite ? Malgré l’insistance des représentants FO, l’administration a refusé de donner le nombre précis de postes nécessaires pour le dédoublement des CE1 en REP, prétextant que les opérations de carte scolaire ne sont pas encore finalisées. Les Snudi-FO de l’académie estiment les besoins entre 25 et 30 postes : dommage que l’administration soit incapable de fournir ne serait-ce qu’une fourchette…


On ne peut que s’inquiéter de l’incapacité de l’administration à fournir des chiffres précis, et la réalité des chiffres est en opposition totale avec l’enthousiasme de notre hiérarchie !


L’administration estime qu’elle a les moyens de faire face :

- à l’amélioration du remplacement (et notamment pour améliorer les départs en formation) ;

- à l’achèvement des dédoublements des CP et CE1 en éducation prioritaire.


La direction du rectorat estime que la baisse démographique de —596 élèves permettra de mener ces chantiers, estimant qu’avec une dotation du ministère de +0 poste, la dotation est finalement positive !

 

Faudrait-il nous estimer « heureux » d’avoir une dotation nulle ? 

Nous avons fait le calcul : la baisse de 596 élèves correspond à une baisse de 1,42% du nombre d’élèves (-1,71% pour la Vienne), et aurait pu entraîner une baisser de 11,44 postes (-3,46 postes pour la Vienne).

La dotation de 0 poste, en réalité, ne permet donc pas de répondre à l’ensemble des dédoublements de la priorité ministérielle au dispositif 100% réussite, il manquera au bas mot 15 postes pour dédoubler réellement à moyens constants !

Le dispositif sera de nouveau alimenté par une hausse des effectifs moyens de toutes les autres classes, certainement compris en REP/REP+ et dans les écoles avec ULIS. Dans ce contexte, on comprend mieux la volonté du DASEN de la Vienne d’accélérer le protocole ruralité, et les fermetures de classes à « faibles effectifs » dans le rural.

 

► Toutes les écoles, tous les collègues seront victimes de cette carte scolaire

Cette dotation annonce inévitablement une carte scolaire « sanglante » :

- une nouvelle avalanche de fermetures de classes ;

- de nouveaux refus d’ouverture, et de création de postes spécialisés et de remplaçants;

- une multiplication de fusions d'écoles, pour « économiser » des postes de directeurs et d’adjoints, mesure qui correspond au projet de loi annoncé par le Ministre créant un statut de directeur supérieur hiérarchique et procédant à une « réorganisation administrative de l’école », avec l’objectif avéré de réduire drastiquement le nombre d’écoles et de supprimer la spécificité de la maternelle ;

- de nouveaux refus de temps partiel, des limitations de mutation…

 

► Impossible d’accepter les conditions annoncées de la rentrée scolaire dans le département !

Pour FO, il est impossible de cautionner ces choix, dictés par la déclinaison de la politique d’austérité du gouvernement dans l’Education nationale !

 

Pour le SNUDI-FO 86, il y a urgence en effet à se regrouper dans toutes les écoles, à établir précisément les revendications avec le syndicat :

·  Arrêt des fermetures de classes, baisse des effectifs, prise en compte des situations particulières ;

· Création de tous les postes nécessaires sur la base des besoins établis par les enseignants eux-mêmes ;

· Non à la fusion des écoles et à la constitution d’un établissement unique avec des sites par cycle (EPEP), maintien d’un directeur dans chacune des écoles, maintien d’écoles à taille humaine et maintien de la spécificité de l'école maternelle, non aux fusions maternelle/élémentaire ;

· Non à tout statut de directeur supérieur hiérarchique ou de tutelle du principal du collège du secteur sur les écoles ;

· Création des postes spécialisés (Psy, RASED…).

 

Le SNUDI-FO invite toutes les écoles espérant une ouverture de classe ou craignant une fermeture à transmettre leur dossier au SNUDI-FO, de manière à ce que nous le défendions lors du GT et du CTSD.  La FNEC-FP FO a déposé un préavis de grève qui couvre toute la période.

Face à l’offensive du gouvernement contre nos retraites, nos salaires, notre statut, nos conditions de travail, l’heure est à la mobilisation générale pour nos revendications, avec les organisations syndicales.

 

Prenez connaissance du communiqué national du SNUDI-FO :

Rentrée 2019 dans les écoles : le tour de passe-passe du ministre !


URGENT : Envoyez votre fiche enquête carte scolaire en PJ ou directement en ligne –> >> ICI<<


Enquête carte scolaire rentrée 2019-2020

REMPLIR LE FORMULAIRE


Comme chaque année, tous les dossiers confiés aux délégués FO seront étudiés et défendus lors des différentes instances.

Le SNUDI-FO 86 soutiendra toutes les initiatives des collègues et des parents d’élèves pour défendre leur école, les postes, les ouvertures nécessaires et les non fermetures de classes.


Vos représentants FO au CTSD de la Vienne :

Marion Adloff, Diane Ferret, Fabien Vasselin, Julien Marmisse 



cale




SPIP 3.2.1 [23954] habillé par le Snudi Fo